Imprimer

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Est et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Donnez votre avis

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Non merci

CONNECTEZ-VOUS

à l'aide de votre compte Le Bridgeur

Un problème pour se connecter ?

Consultez notre rubrique d'aide

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Ouest et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Lire d'autres numéros

Masquer
Ajouter aux favoris
Retirer des favoris
Imprimer

Le parcours des Français au premier Championnat transnational européen d’hiver

© D.R.

Dans la continuité des Winter Games à Monaco puis à Tignes, l’EBL (European Bridge League) organisait, du 15 au 21 avril, le premier Championnat transnational européen d’hiver à l’Alpe d’Huez. 

Quelle est la différence entre les Championnats transnationaux et les Championnats d’Europe qui auront lieu du 24 juin au 4 juillet à Herning au Danemark ?

Les Championnats d’Europe ne peuvent être disputés que par une seule équipe nationale par catégorie et sont qualificatifs pour les Championnats du monde. Les Championnats transnationaux sont eux ouverts à tout joueur souhaitant y participer et, comme leur nom l’indique, il est possible de faire des équipes « mixtes » c’est-à-dire regroupant différentes nationalités. 

Comment ce Championnat transnational s’est-il déroulé ?

Pour cette première édition du Championnat transnational européen d’hiver, 48 équipes s’affrontaient, au sein desquelles se trouvaient 42 joueurs français répartis dans neuf équipes dont six étaient 100% tricolores. 

On commençait par un round Robin comprenant 12 matchs de 12 donnes, joué en système suisse, à la fin duquel 16 équipes étaient qualifiées pour les phases par K.-O. Les formations éliminées étaient reversées dans une épreuve parallèle intitulée Les Etincelles Bam Trophy. Trois formations françaises survivaient à cet écrémage, et notamment l’équipe France Blue (Julien Bernard, Nicolas Lhuissier, Alain Lévy et Érick Mauberquez) qui survolait ce round Robin tel un aigle royal. Cerise sur le gâteau, Julien et Nicolas ont fini premiers au Butler.

En quart de finale, un match franco-français nous assurait de la présence d’un représentant tricolore en demi-finale et c’est France Blue qui s’imposait sur le fil face à Château Latour (Marc Bompis, Michel Abécassis, Pierre Bedouet et Esteban Vallet, associés au Suisse Fernando Piedra et à l’Espagnol Luis Lantaron). Le parcours de France Blue s’arrêtait net ensuite contre l’équipe Nikos mais nos Bleus rentraient toutefois à la maison avec une très belle médaille de bronze autour du cou.

Une fois encore, la victoire revenait à l’équipe de Pierre Zimmermann, double championne du monde en titre, avec Sjoert Brink, Bas Drijver, Jacek Kalita, Michał Klukowski et Michał Nowosadzki. 

Voici une jolie donne extraite du championnat qui nous a été relatée par Mark Horton :

Premier parmi ses pairs

Nous sommes dans le premier segment des quarts de finale. Toutes les paires Est-Ouest ont atteint le contrat normal de 4 Piques.

Donne 3. Sud donneur, Est-Ouest vulnérables

Nikos contre Team Black

Salle ouverte

ONES
BlackPszczolaGoldBuras
passe
passe2*2♠3
4passe4♠
* 2 : Cinq Cœurs et une mineure au moins quatrième.

Sud entame du 5 de Carreau « à la polonaise » et le déclarant prend de l’As de Carreau avant de donner deux tours de Pique. Sud en main insiste à Carreau. Le déclarant fait le pli de la Dame et poursuit par Cœur pour l’As, Cœur coupé, Carreau pour le Roi et encore Cœur coupé, avant de sortir de sa main à Pique. Sud rejoue le Valet de Cœur que le déclarant coupe avec son dernier atout, Nord ayant choisi de conserver tous ses Trèfles à trois cartes de la fin. David Gold, guidé par les enchères et les défausses préalables, lit parfaitement, décidant que Sud a le Roi et Nord les deux petits honneurs à Trèfle. Il laisse alors filer le 7 de Trèfle, Nord prend du Valet et retourne le 2 de Trèfle pour le 9, le Roi et l’As. Dix levées et un +620 majestueux.

Salle fermée

ONES
Ward-PlattBertheauP. PatreuhaHult
passe
passepasse1♠passe
4♠

Sud entame du 2 de Cœur. Le déclarant polonais prend et joue As de Pique et Pique. Sud encaisse deux Piques avant de sortir de sa main d’un Cœur, coupé. Patryk Patreuha monte au mort à Carreau pour couper un nouveau Cœur puis encaisse l’As de Carreau pour atteindre cette position :

Le déclarant encaisse la Dame de Carreau puis joue normalement As et Trèfle vers la Dame. Une de chute, -100.

C’est difficile à voir, mais encaisser le 9 de Pique est la manœuvre gagnante. Je vous laisse imaginer les différentes possibilités, mais le déclarant peut alors toujours l’emporter.

Épilogue : comme attendu, David Gold a été le seul à réaliser dix levées !

Partagez cet article
Avatar photo
L'équipe Bridgerama
Articles: 102

Laisser un commentaire