Imprimer

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Est et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Donnez votre avis

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Non merci

CONNECTEZ-VOUS

à l'aide de votre compte Le Bridgeur

Un problème pour se connecter ?

Consultez notre rubrique d'aide

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Ouest et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Lire d'autres numéros

Masquer
Ajouter aux favoris
Retirer des favoris
Imprimer

L’ADIEU AU GÉNÉRAL … ET À GÉRARD TISSOT

Pierre Adad vient de nous quitter à l’âge de 86 ans. Puits de science bridgesque, cet homme discret s’était forgé un palmarès remarquable. En 1992, avec Maurice Aujaleu, il fut membre de l’équipe victorieuse des Olympiades avec le quatuor Paul Chemla ‒ Michel Perron, Alain Lévy – Hervé Mouiel. En 2000, il remporta les Olympiades Seniors, toujours en face de Maurice Aujaleu, avec Claude Delmouly, François Leenhardt, Christian Mari et Jean-Marc Roudinesco. Abonné des podiums internationaux, il fut triple champion d’Europe senior (1997, 1999, 2002). Au niveau national, il gagna entre autres quatre fois la DN1 par équipes (1966, 1969, 1983, 1989) et deux fois la Coupe de France (1997, 1999).
Général dans l’armée, il avait hérité de ce surnom dans le bridge. 
À sa famille et à ses proches, nous présentons nos vives condoléances.

Pierre Adad
Gérard Tissot

Pensionnaire de la Comédie Française, pilote d’hélicoptère, amateur de grands vins, Gérard était un homme de passions. C’est à Annecy qu’il découvre celle du bridge. Il gagne la Coupe de France en 1983, organise des tournois prestigieux, mais c’est l’arbitrage qui finit par accaparer son attention. Il en gravit rapidement tous les échelons pour atteindre le rare statut d’arbitre international. Gérard Tissot se distingue aussi en tant que capitaine où il dirige l’équipe féminine à Estoril, en 2005, d’où il revient avec la première médaille d’or en Venice Cup pour la France.

Toute notre équipe présente ses sincères condoléances à ses fils, Frédéric et Rodolphe, ainsi qu’à toute sa famille.

Partagez cet article
Avatar photo
Le Bridgeur
Articles: 52

Laisser un commentaire