Imprimer

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Est et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Donnez votre avis

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Non merci

CONNECTEZ-VOUS

à l'aide de votre compte Le Bridgeur

Un problème pour se connecter ?

Consultez notre rubrique d'aide

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Ouest et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Lire d'autres numéros

Masquer
Ajouter aux favoris
Retirer des favoris
Imprimer

MOTIF DE SATISFACTION

L’économiste universitaire Paul Holmes a récemment publié sur BBO un article sur le bridge robotisé intitulé Les effets à court terme de la participation au succès d’un tournoi : le cas du bridge en ligne.

Le rapport fait état de 330 180 décisions prises par des joueurs en ligne de participer ou non à un autre tournoi après en avoir terminé un. Il a pour but de comparer l’effet du motif financier – le désir de continuer à jouer lorsque cela est susceptible d’apporter une récompense financière – avec celui du motif de satisfaction – l’effet cognitif induit par le fait d’avoir gagné le tournoi. Les résultats révèlent qu’au final le motif de satisfaction l’emporte sur le motif financier.

Pas vénaux donc, les bridgeurs, seulement désireux de pouvoir jouer des épreuves où ils seront bien classés.

Partagez cet article
Avatar photo
L'équipe Bridgerama
Articles: 39

Laisser un commentaire