Imprimer

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Est et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Donnez votre avis

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Non merci

CONNECTEZ-VOUS

à l'aide de votre compte Le Bridgeur

Un problème pour se connecter ?

Consultez notre rubrique d'aide

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Ouest et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

499 - Juin 2023

499 - Juin 2023

defense contre les michaels’ cuebids [2ÈME PARTIE] – reponses encheres et jeu de la carte a faire

Nous avons, le mois dernier, étudié comment une intervention bicolore influait sur l’expression des fits et l’annonce de la dernière couleur suivant que le répondant possédait une main forte ou une main faible. Ce genre d’intervention offre, par ailleurs, une possibilité…

Lire l'articledefense contre les michaels’ cuebids [2ÈME PARTIE] – reponses encheres et jeu de la carte a faire
Lire d'autres numéros

Masquer
Ajouter aux favoris
Retirer des favoris
Imprimer

chut, l’adversaire écoute !

L’une des questions que beaucoup de bridgeurs se posent est la suivante : en tournoi par paires, faut-il enchérir d’une manière différente ? La réponse est évidente : dans la mesure où vous ne demanderez pas toujours le même contrat qu’en duplicate, vous serez forcément amené, à un moment ou un autre, à produire des enchères différentes. Cela peut même être vrai quand le contrat final est identique. Nous aborderons ici la séquence d’enchères dans le silence adverse. Les opposants ne se sont pas manifestés jusqu’à présent… Ils peuvent, en revanche, être très attentifs à toutes les enchères produites par votre camp. Plus votre séquence sera longue, précise et détaillée, plus vous leur fournirez des renseignements qu’ils pourront mettre à profit dans le choix de l’entame la plus judicieuse ainsi que dans le jeu du flanc.

Un exemple, avec une séquence un peu trop bavarde :

ONES
1♣passe1
passe1passe2
passe3passe3SA

La suite est réservée aux abonnés BRIDGERAMA+

Abonnez-vous pour accéder à tous nos articles

Partagez cet article
Avatar photo
Robert Eskinazi

Première série, maître-assistant lyonnais, Robert Eskinazi est responsable de l’école de bridge du club MVI à Villeurbanne. Après une formation en école supérieure de commerce, il a consacré davantage de temps à sa passion d’enfance : le bridge. Il est très connu aujourd’hui pour avoir écrit la collection de livres "Passeport pour le bridge" et le bestseller "Le tournoi Par Paire".

Articles: 13

Laisser un commentaire

MAG

Sommaire