Imprimer

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Est et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Donnez votre avis

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Non merci

CONNECTEZ-VOUS

à l'aide de votre compte Le Bridgeur

Un problème pour se connecter ?

Consultez notre rubrique d'aide

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Ouest et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

505 - Décembre 2023

Lire d'autres numéros

Masquer
Ajouter aux favoris
Retirer des favoris
Imprimer

GESTION DES COMMUNICATIONS [2]

Cet ARTICLE VOUS EST OFFERT

Nous avons le plaisir de vous offrir cet article exclusif BRIDGERAMA+.

L’affranchissement et l’encaissement d’une couleur longue nécessitent toujours un certain nombre de remontées dans
la main de ladite longue. Une seule remontée manquante et les levées de longueur durement affranchies moisiront
péniblement et vous nargueront jusqu’à la fin de la donne. Pour éviter cet écueil, la technique du coup à blanc permet d’économiser une remontée en main ou au mort. Elle consiste à retarder l’encaissement des cartes maîtresses en commençant par jouer petit des deux mains. Quitte à rendre la main aux adversaires, autant la rendre tout de suite !

ONES
1♠passe2SA
passe3SA

Entame : Dame de Coeur.

Avec seulement sept gagnantes sûres, l’affranchissement des Carreaux attire rapidement l’attention. Avec huit cartes en ligne, trois tours de Carreau permettraient de venir à bout d’un partage 3-2 amical mais, ne possédant que l’As et le Roi, vous devez vous résoudre à rendre au moins une fois la main. Le moment choisi à cet effet sera crucial. En jouant intuitivement l’As et le Roi avant de rendre la main au troisième pli de Carreau, vous ne pourrez, faute de rentrée en Sud, parvenir à encaisser vos trois Carreaux affranchis. Concédez immédiatement cette levée inévitable et conservez vos cartes maîtresses pour le deuxième et troisième plis de Carreau. Vous réaliserez alors cinq levées de suite !

CERTAINES SITUATIONS DEMANDENT PLUS DE MAÎTRISE…

ONES
1SA
passe2passe2
passe2SApasse3SA

Entame : 4 de Pique (quatrième meilleure). Est fournit le 10 de Pique.

En savoir plus

À la tête de six levées après l’entame, vous avez besoin d’affranchir trois levées de Coeur : une grâce au Roi nécessitant l’As placé en Ouest, plus deux levées de longueur. Une fois l’hypothèse de nécessité émise (l’As de Coeur troisième en Ouest), portez votre attention sur les communications avec le mort. En jouant d’abord Coeur vers le Roi, vous ne pourrez pas donner le troisième tour de Coeur nécessaire à l’affranchissement de la couleur sans consommer l’unique remontée au mort (l’As de Carreau). Économisez une reprise au mort en commençant par un coup à blanc.

ONES
2♣
passe2passe2♠
passe3♠passe4♣
passe4passe4SA
passe5passe5SA
passe6passe6♠

Entame : Valet de Coeur.

En savoir plus

Si vous jouez As, Roi de Carreau et Carreau coupé, vous vous en remettez au partage 3-3 (36%). En donnant un coup à blanc à Carreau, vous passez à 84%. Mais attention de ne pas donner deux tours d’atout auparavant (As et Dame), la défense pourrait en donner un troisième et ruiner votre plan. Après l’As de Pique (tout le monde fournit), jouez Carreau à blanc, prenez le retour à Coeur, encaissez la Dame de Pique, poursuivez par Carreau pour l’As et Carreau coupé, remontez au mort au Roi de Pique et tablez.

Partagez cet article
Avatar photo
Julien Bernard
Articles: 12

Laisser un commentaire

MAG

Sommaire