Imprimer

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Est et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Donnez votre avis

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Non merci

CONNECTEZ-VOUS

à l'aide de votre compte Le Bridgeur

Un problème pour se connecter ?

Consultez notre rubrique d'aide

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Ouest et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

505 - Décembre 2023

Lire d'autres numéros

Masquer
Ajouter aux favoris
Retirer des favoris
Imprimer

Apprenez ! ANNONCER UNE TROISIÈME COULEUR

Cet ARTICLE VOUS EST OFFERT

Nous avons le plaisir de vous offrir cet article exclusif BRIDGERAMA+.

FORCING ? NATURELLE ? SEMI-NATURELLE ? ARTIFICIELLE ?

Dans le silence adverse, il est fréquent que l’ouvreur ou le répondant annonce une nouvelle couleur. Ce sera assez souvent le cas dans le simple but de décrire son jeu et l’enchère sera alors tout à fait naturelle. Parfois il s’agira d’une manière de continuer le dialogue en situation forcing tout en indiquant une force dans la couleur annoncée, on parlera alors d’enchère semi-naturelle. Enfin, dans certains cas, notamment celui de la troisième ou de la quatrième
couleur forcing, l’enchère produite ne donnera aucune indication sur la teneur dans la couleur nommée. Elle sera alors totalement artificielle.

Nous allons ici étudier ces différentes situations et évoquer le comportement du partenaire face à ces enchères. Cette étude se limitera au cas où deux couleurs seulement ont été préalablement annoncées sans qu’aucun fit majeur n’ait été exprimé et qu’aucune enchère à Sans-Atout n’ai été faite par le camp.

La redemande de l’ouvreur

Trois situations méritent quelques précisions.

La nomination d’une majeure au palier de 1

OE
1♣1
1♠

L’enchère n’est pas forcing bien qu’elle puisse provenir d’un jeu régulier de 18-19H. La main est peu définie. Le fit à Coeur est exclu. L’enchère est forcément naturelle.

Le bicolore économique de l’ouvreur

OE
11♠
2♣
OE
12♣
2
  • Non forcing après une réponse au palier de 1 (12 à 17H). L’enchère peut exceptionnellement provenir d’une couleur de trois cartes mais le répondant assumera qu’elle est naturelle.
OUEST
♠2
A1042
ADV64
♣RD3
OE
11♠
2♣
  • Forcing et donc illimité après une réponse au palier de 2. D’éventuelles réserves de force seront exprimées plus tard dans la séquence. En conséquence, un bicolore à saut décrira obligatoirement un 5-5.
OUEST
♠ARV65
AD104
AV5
♣4
OE
1♠2♣
2

L’enchère est forcément naturelle.

Le bicolore cher et le bicolore à saut

OE
11♠
2
OE
11♠
3

Après une réponse au palier de 1, cette enchère forcing ne garantit pas quatre cartes dans la couleur annoncée. Elle peut être motivée par l’impossibilité de faire une enchère naturelle non forcing.

OUEST
♠R104
AD5
ARD652
♣7
OE
11♠
2

La main est trop forte pour une répétition à saut des Carreaux.

Dans le cas d’un bicolore à saut, elle peut même cacher un gros fit dans la majeure répondue dans une main trop forte pour un Splinter.

OUEST
♠AR104
2
ARV103
♣AV10
OE
11♠
3♣

Suivi de 4♠. On dirait 4 (Splinter) avec le Roi de Carreau en moins.

À RETENIR

La deuxième couleur annoncée en bicolore cher ou à saut est forcing et semi-naturelle.

L’utilisation d’une troisième couleur par le répondant

C’est de loin le point le plus intéressant.
Quelques principes peuvent être énoncés qui sont tout le temps valables.

PRINCIPE

Puisque l’ouvreur n’a pas annoncé 1SA à son deuxième tour d’enchères, la nomination, même économique, d’une troisième couleur est forcing.

PRINCIPE

À l’exception de la “vraie” fausse troisième couleur (voir infra), cette annonce montre au moins une force dans la couleur nommée.

Nous distinguerons trois cas principaux :

Après l’expression d’un fit mineur

Séquences types :

OE
1♣1
2
OE
12♣
3♣
OE
12
3

Si le répondant annonce une nouvelle couleur, l’ouvreur doit considérer qu’il a une tenue dans cette couleur. Sa priorité est alors d’annoncer les Sans-Atout s’il tient la dernière couleur.

OE
12♣
3♣3♠
3SA

L’annonce à Pique, semi-naturelle, est sans danger puisqu’un fit dans cette couleur est a priori exclu.

Après répétition de sa majeure par le répondant

Le principe est le même.

EST
♠85
72
ADV865
♣RD10
OE
1♠2
2♠3♣

Trop fort pour répéter les Carreaux, le répondant montre sa force à Trèfle.

Après la répétition de sa mineure par l’ouvreur

Ce sont notamment les trois séquences où la troisième couleur forcing peut être employée :

OE
1♣1♠
2♣2
Séquence 1
OE
1♣1
2♣2
Séquence 2
OE
11♠
22
Séquence 3

Dans ces trois séquences, la couleur collée est la troisième couleur forcing, totalement artificielle, qui ne promet aucune force dans la couleur annoncée. La signification des autres nouvelles couleurs varie suivant les cas. Dans la séquence 1, 2 est tout à fait naturel et forcing et non autoforcing.

EST
♠R10874
A1092
D5
♣V4
OE
1♣1♠
2♣2

Le minimum pour l’enchère.

EST
♠AD973
AR82
RD4
♣7
OE
1♣1♠
2♣2

3 décrirait un 5-5.

Par voie de conséquence, 2, la troisième couleur dénie quatre Coeurs et peut être employée :

  • Pour découvrir un fit 5-3 à Pique.
  • Pour donner un fit forcing à Trèfle.
  • Pour vérifier la présence des arrêts en vue de 3 Sans-Atout.
  • Pour montrer six cartes à Pique dans une main trop forte pour un saut.

Après 1♣-1-2♣, 2 est la troisième couleur forcing (mêmes critères d’emploi que ci-dessus). 2♠ dénie cinq cartes à Coeur et montre une force à Pique dans une main ne justifiant pas d’ambition de chelem.

Après 1-1♠-2, 2 est la troisième couleur forcing. 3♣ dénie cinq cartes à Pique et suggère un défaut d’arrêt à Coeur pour jouer 3 Sans-Atout.

Les problèmes

Enchères

Annoncer une troisième couleur

1.

♠AD5
RD104
ARV65
♣9

ONES
1passe1passe
?

A) 1♠
B) 2♠
C) 4♣

Voir la solution

2♠ = 5
4♣ = 3
1♠ = 1

Avec 19 points d’honneurs, un singleton et une magnifique couleur d’ouverture, votre jeu est trop beau pour un Splinter. Pour enclencher un processus forcing, utilisez le “faux” bicolore à saut avant de sauter à 4, ce qui indiquera votre singleton à Trèfle. Attention, 1♠ ne serait pas forcing !

2.

♠A10872
D1073
10
♣R95

ONES
1passe
1♠passe2passe
3passe3SApasse
?
(*) Naturel

A) Passe
B) 4♣
C) 4

Voir la solution

Passe = 5
4 = 2
4♣ = 1

Quand il annonce 2, votre partenaire ne garantit pas quatre Coeurs. Vous avez bien fait de ne pas le soutenir au palier de 4 car son enchère de 3SA confirme qu’il n’a que trois cartes dans la couleur (probablement une main 1-3-6-3 trop forte pour un saut à 3). Vous devez donc passer.

3.

♠D5
AD9865
AR7
♣V5

ONES
1♠passe
2passe2♠passe
?

A) 3♣
B) 3
C) 3
D) 3♠

Voir la solution

3 = 5
3♣ = 2
3(♠) = 1

Répéter les Coeurs est exclu car l’enchère ne serait pas forcing. Il faut “inventer” une nouvelle couleur. Choisissez celle où vous détenez des valeurs (3).

4.

♠109
AV2
D96
♣AR542

ONES
1passe
2♣passe2passe
?

A) 3SA
B) 2
C) 3
D) 2♠

Voir la solution

2 = 5
3 = 4
3SA = 2
2♠ = 1

Dans cette situation, donner le fit en disant 3 promettrait une main irrégulière. Comme vous ne pouvez pas sauter à 3SA sans tenue à Pique, nommez votre force à Coeur. Le “mensonge” en majeure est ici autorisé.

5.

♠R5
RD43
4
♣AV10876

ONES
1♣passe1♠passe
2♣passe2passe
?

A) 3
B) 4
C) 4

Voir la solution

4 = 5
4 = 3
3 = 1

Dans cette séquence, 2 est 100% naturel. Le partenaire est censé passer par la troisième couleur forcing (2) s’il n’a pas quatre cartes à Coeur. Vous pouvez donc sans crainte le soutenir. 3 montrerait une main faible, 4 est un peu meilleur. 4 est ici parfait et décrit une main maximale et une courte à Carreau.

6.

♠92
AD43
ADV653
♣8

ONES
1passe1♠passe
2passe2passe
?

A) 3
B) 4♣
C) 4

Voir la solution

3 = 5
4 = 2
4♣ = 1

Cette fois c’est différent, 2 est artificiel, c’est la troisième couleur forcing. Vous ne pouvez donc soutenir au palier de 4. Contentez-vous de 3, forcing dans la séquence.

7.

♠AV9
RD1074
84
♣R53

ONES
1♣passe
1passe2♣passe
?

A) 2
B) 2♠
C) 3♣

Voir la solution

2 = 5
2♠ = 3
3♣ = 1

Soutenir à 3♣ (non forcing) est exclu. Vous avez deux renseignements à obtenir : la présence de trois cartes à Coeur et celle de l’arrêt à Carreau. Procédez par ordre et commencez par 2 (2♠ dénierait cinq cartes à Coeur).

8.

♠D62
RD5
AV10864
♣9

ONES
1passe1♠passe
2passe3♣passe
?

A) 3
B) 3♠
C) 3SA

Voir la solution

3SA = 5
3♠= 3
3 = 2

Si votre partenaire avait cinq Piques, il commencerait par annoncer la troisième couleur forcing (2). Ici, 3♣ affirme la tenue dans la couleur et n’interroge que sur la présence d’un arrêt à Coeur. Vous l’avez, dites 3SA.

Il n’y a pas que les enchères dans la vie !

JEU EN FACE DU MORT

Problème 1

Contrat : 3 Sans-Atout.
tame : 3 de Pique pour le 10 du mort qui fait la levée.

Jouez-vous :
a) 6 de Carreau pour la Dame.
b) 10 de Trèfle laissé filer.
c) Trèfle pour l’As et Carreau pour le Valet.

Voir la solution

6 de Carreau pour la Dame (ligne de jeu a).

Si le Roi de Trèfle n’est pas placé, vous avez besoin d’établir une levée de Carreau. Si les Piques ne sont pas dangereux, en revanche un retour à Coeur pourrait vous causer quelques ennuis. C’est Est qui est censé posséder la longue à Coeur. Il faut donc le “désarmer”, c’est-à-dire lui enlever sa reprise de main. Commencez par jouer Carreau. Même si Est prend du Roi et trouve le retour à Coeur, vous pourrez laisser passer deux fois puis continuer par l’impasse à Trèfle.

Problème 2

Contrat : 4 Piques.
Entame : Dame de Coeur.

Vous prenez de l’As, jouez Coeur coupé puis…
a) Continuez tranquillement votre mort inversé.
b) Tirez deux tours d’atout puis les Trèfles (manoeuvre de Guillemard).
c) Rejouez Carreau.

Voir la solution

Rejouez Carreau (ligne de jeu c).

La dixième levée proviendra soit du partage 3-3 des Trèfles, soit de la réalisation d’une sixième levée d’atout. L’idéal serait de l’obtenir par un mort inversé en coupant trois Coeurs en main mais il vous manque une communication vers le mort pour retirer le dernier atout. Espérez que
l’adversaire vous offre une coupe. Jouez Carreau. S’ils rejouent Coeur, le mort inversé fonctionnera ; sinon, il sera toujours temps de revenir à la manoeuvre de Guillemard.

Problème 3

Contrat : 6 Carreaux.
Entame : 2 de Pique pour la Dame, le Roi et l’As.

Vous tirez deux tours d’atout. Ouest défausse.
Comment maniez-vous les Coeurs ?
a) En tête.
b) Petit vers le 9.
c) As et petit vers le 10.

Voir la solution

Petit vers le 9 (ligne de jeu b).

Pour gagner, il faut arriver à défausser les trois Piques de votre main sur les Coeurs du mort sans être coupé. Ce sera impossible si Est, qui possède le dernier atout, n’a pas au moins quatre cartes à Coeur. Partant de cette hypothèse nécessaire, vous devez assumer que le Valet de Coeur est dans la main qui possède quatre cartes dans la couleur (meilleure chance) et donc jouer Coeur
vers le 9.

Partagez cet article
Avatar photo
Philippe Cronier & Michel Bessis
Articles: 12

2 commentaires

Laisser un commentaire

MAG

Sommaire