Imprimer

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Est et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Donnez votre avis

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Non merci

CONNECTEZ-VOUS

à l'aide de votre compte Le Bridgeur

Un problème pour se connecter ?

Consultez notre rubrique d'aide

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Ouest et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

505 - Décembre 2023

Lire d'autres numéros

Masquer
Ajouter aux favoris
Retirer des favoris
Imprimer

Une Main, Quatre Situations

Cet ARTICLE VOUS EST OFFERT

Nous avons le plaisir de vous offrir cet article exclusif BRIDGERAMA+.

CE MOIS-CI

VOUS ALLEZ CE MOIS-CI TRAVAILLER VOTRE JEU DE LA CARTE EN JOUANT QUATRE FOIS LA MÊME DONNE DANS DES SITUATIONS DIFFÉRENTES. VOUS ÊTES DONNEUR EN SUD ET DÉTENEZ LA MAIN SUIVANTE :

♠ R7653
4
AD73
♣ AR5

Vous ouvrez de 1♠ et votre partenaire annonce 1SA.

Quelle est votre redemande ?
Vous n’êtes pas assez fort pour annoncer 3 (3 points) : le bicolore à saut montre une main forcing de manche, soit au moins 19-20HL. Vous vous contentez donc sagement d’un bicolore économique à 2 (10 points), sur lequel votre partenaire annonce 3♠.

Que signifie ce saut à 3♠ ?
Il ne s’agit clairement pas d’un fit à Pique, que votre partenaire aurait exprimé dès sa première enchère en annonçant 2♠ ou 2SA (soutien à Pique troisième limite), selon sa force. Ce saut surprenant ne peut s’expliquer
que par un enthousiasme pour la deuxième couleur de l’ouvreur : il montre conventionnellement une main maximale comportant un bon soutien à Carreau au moins cinquième accompagné d’un gros honneur second à Pique (15 points).

Quel(s) contrat(s) envisagez-vous ?
Votre partenaire ayant la majorité de ses points à Carreau et à Pique, il est hors de question de conclure à 3SA (4 points) avec un trou béant à Coeur. Vous envisagez de vous rabattre sur la manche majeure à sept atouts mais la qualité de vos Piques vous freine : à moins que les Piques adverses ne soient gentiment répartis 3-3 en flanc, vous ne pourrez échapper au raccourcissement si vous annoncez 4♠ (8 points). Il n’y a aucune honte à jouer en mineure en fit neuvième et vous décidez donc de déclarer 5 (15 points). Ajoutez-vous même 5 points bonus si vous avez envisagé le contrat de 6 Carreaux. Supposons d’ailleurs que vous appeliez le chelem dans la séquence suivante :

NS
1♠
1SA2
3♠4♣
4♠4SA
56

L’adversaire entame du Roi de Coeur et vous découvrez un mort sans surprise :

Ouest poursuit à Coeur, que vous coupez. Tout le monde fournit lorsque vous tirez l’As de Carreau.

Quel est votre plan de jeu ?
Prenons comme main de base Nord, la main la plus longue à l’atout. Son troisième Coeur perdant peut être coupé de la main courte. Son Trèfle perdant ne peut en revanche être effacé que sur une extragagnante à Pique. À moins que la Dame ne soit miraculeusement sèche, vous avez deux façons de trouver une levée surnuméraire à Pique. La première est de réaliser l’impasse directe à la Dame (8 points), qui offre 50 % de chances de succès. La deuxième consiste à affranchir les Piques par la coupe (15 points) en espérant une répartition 3-3 ou 4-2 en flanc, avec un rendement bien supérieur (environ 84 %). Le bon plan : remontez à l’As de Pique, coupez le troisième Coeur du mort de la Dame, purgez les atouts adverses puis affranchissez les Piques par la coupe en utilisant les deux reprises à Trèfle (Pique pour le Roi, Pique coupé, Trèfle pour le Roi, Pique coupé, Trèfle pour l’As et le cinquième Pique affranchi).
Voici les quatre jeux :

Supposons maintenant que Ouest, après avoir remporté la première levée de Coeur, joue Trèfle, ce qui vous enlève une rentrée précieuse. Ne vous fiez pas au diagramme ci-dessus, qui peut être différent. Vous commencez par tirer deux tours de Carreau (As et petit pour le Valet) pour vérifier le partage de la couleur, ce qui va donner lieu à trois questions.

Si les Carreaux sont partagés 2-2 en flanc, quel est votre plan de jeu ?
C’est clairement le cas le plus simple car vous n’avez plus aucun problème de communication. Comme précédemment, la douzième levée proviendra de l’affranchissement d’un Pique de longueur (15 points) plutôt que de l’impasse directe à la Dame de Pique (8 points).

Si Ouest possède trois cartes à Carreau, quel est votre plan de jeu ?
Vous n’avez aucun danger d’être surcoupé à Pique lorsque vous affranchissez la couleur. Il convient donc d’adopter le même plan de jeu, en veillant à soigner votre timing : jouez Pique pour l’As, Coeur coupé, Roi de Pique, Pique coupé, Coeur coupé de la Dame, Pique coupé puis purgez le dernier atout. L’important est de couper un Coeur avant de couper un Pique pour ne pas vous retrouver coincé en main sans avoir pu ôter l’atout d’Ouest. Le bon timing vous rapporte 15 points.

Si Est possède trois cartes à Carreau, quel est votre plan de jeu ?
Vous pouvez toujours adopter le plan de jeu précédent mais vous risquez cette fois d’être surcoupé à Pique si Est ne possède que deux cartes dans la couleur. Une ligne de jeu alternative est de tout miser sur l’impasse à la Dame de Pique : Coeur coupé, Pique pour le Valet en fermant les yeux, Coeur coupé de la Dame, Pique pour l’As et vous réclamez le reste des levées. Il faut bien avouer qu’il est très difficile de calculer le pourcentage de ces deux lignes de jeu à la table. Comme leurs probabilités de succès sont en réalité voisines, vous avez la chance de marquer 15 points si vous avez adopté l’une de ces deux lignes de jeu et même 10 points bonus si vous avez hésité entre les deux !

VOTRE SCORE

100 points et plus : Quand êtes-vous disponible pour jouer un tournoi avec moi ?
90 points : Si vous êtes aussi sympathique que bon joueur, vous devez être un joueur courtisé.
80 points : Très convenable.
70 points : Pas si mal.
Au-dessous : Vous ferez sûrement mieux la prochaine fois.

Partagez cet article
Avatar photo
Jérémie Tignel

Jérémie Tignel a été champion de France de bridge à multiple reprises. En tant que joueur expérimenté, il a brillamment réussi à intégrer le Club France (année 2023). En parallèle des compétitions et des entrainements, il écrit des articles pour différents magazines de bridge réputés.

Articles: 14

Laisser un commentaire

MAG

Sommaire