Imprimer

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Est et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Donnez votre avis

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Non merci

CONNECTEZ-VOUS

à l'aide de votre compte Le Bridgeur

Un problème pour se connecter ?

Consultez notre rubrique d'aide

demandez à votre Partenaire D'ENChérir !

Vous pouvez partager les mains d'Ouest et permettre à votre partenaire d'accéder à cet article exclusif BRIDGERAMA+, même si il/elle n'est pas abonné(e).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

505 - Décembre 2023

Lire d'autres numéros

Masquer
Ajouter aux favoris
Retirer des favoris
Imprimer

Quoi de neuf Docteur ?

Cet ARTICLE VOUS EST OFFERT

Nous avons le plaisir de vous offrir cet article exclusif BRIDGERAMA+.

MATCH PAR QUATRE.
SUD DONNEUR,
EST-OUEST VULNÉRABLES.

Assis en Ouest, vous classez vos treize cartes :

♠ 42
42
V943
♣ RDV109

La séquence adverse ne brille pas par son originalité :

ONES
1
passe2♣passe2SA
passe3SA

Quelle est votre entame ?
Avec une séquence parfaite à Trèfle, vous entamez bien entendu du Roi sans tenir compte de la réponse de Nord à 2♣.

Contrat : 3 Sans-Atout.
Entame : Roi de Trèfle (le 8 en Est).

Quelle est votre première impression ?
Les 15 points de Nord associés à ceux de Sud (12-14H réguliers sans petit doubleton) devraient rendre votre tâche assez ardue, votre partenaire détenant de 4 à 6 points H (puisque 7 + 15 + 12-14 = 34-36H). Après réflexion, Sud laisse passer votre entame et Est fournit le 8.

Comment interprétez-vous cette carte ?
Sur l’entame du Roi qui, à Sans-Atout, promet une séquence parfaite – ou brisée – d’au moins trois honneurs, le partenaire débloque son honneur s’il en a un. À défaut, il donne le compte de sa teneur en pairimpair. Le 8 émane donc d’un doubleton (ou il est sec). Vous poursuivez du 9 dont le déclarant s’empare de l’As (le 5 chez votre partenaire) avant de continuer du 5 de Carreau pour le 2 d’Est et son Roi.

Représentez-vous les Carreaux
Le 2 est un singleton et Sud a quatre Carreaux par Roi-Dame-8.

Pourquoi quatre Carreaux et pas trois ?
Sud a ouvert de 1 et a montré trois cartes à Trèfle. S’il n’avait que trois Carreaux, il aurait ouvert de 1♣… Souvenez-vous qu’une ouverture de 1 avec trois cartes ne peut se faire qu’avec une main 4-4-3-2.

Disposez-vous d’un moyen de brouiller les pistes ?
Oui. Si vous conservez la fourchette Valet-9 de Carreau, Sud n’aura pas d’autre choix que d’encaisser la Dame et de découvrir le pot aux roses. Alors, fournissez “innocemment” le 9 sur le Roi comme s’il était sec, ce qui va inciter le déclarant à encaisser l’As pour conserver la fourchette Dame-8 que vous lui avez astucieusement créée.

Quand Est défausse la Dame de Pique sur l’As de Carreau, Sud esquisse une grimace et, pour votre part, vous souriez intérieurement. Étonnamment, vous vous retrouvez en main au 10 de Trèfle à la levée suivante. Cette fois, Est s’est délesté de la Dame de Coeur.

Que signifient ses deux défausses ?
Elles vous informent de la possession par votre partenaire de teneurs majeures commandées par DV108… Naturellement, vous encaissez la Dame de Trèfle et les cartes d’Est et de Sud sont respectivement le 7 de Coeur et le 5 de Pique.

Que faites-vous maintenant ?
Il est très tentant de tirer le Valet de Trèfle, le quatrième pli de votre camp. Toutefois, ce serait maladroit, car le déclarant, qui ne dispose que de huit plis maîtres (As-Roi-Dame de Carreau, As-Roi de Pique, As-Roi de Coeur et l’As de Trèfle), ne peut gagner 3 Sans-Atout que grâce à un squeeze Pique-Coeur “étranglant” votre partenaire.

Après avoir tiré le Valet de Trèfle (pour le 3 de Coeur du mort, le 7 de Pique d’Est et le 8 de Carreau de Sud), vous rejouez par exemple Carreau et, catastrophe, Est doit abandonner l’une de ses gardes majeures.

Quel est donc le flanc gagnant ?
Une contre-attaque à Pique ou à Coeur.

LE PRINCIPE

Chaque fois qu’en flanc une tête de séquence parfaite peut être défaussée ou qu’il est possible de mystifier habilement le déclarant, il serait très regrettable de s’en priver. Par ailleurs, plutôt que d’encaisser sans réfléchir tous vos plis et de “réduire le compte”, demandez-vous si vous ne risquez pas de réaliser un squeeze “fratricide” mettant à mal votre partenaire. Si c’est le cas, agissez en conséquence.

Partagez cet article
Avatar photo
Norbert Lébely

Professeur de bridge passionné de pédagogie, Norbert Lébely a collaboré à la rédaction de plusieurs best-sellers, notamment la collection des "Pas à Pas" et la série "Les Clefs du bridge" avec Robert Berthe et la série des "Bien enchérir" avec Michel Bessis. Depuis quelques années, il se consacre à la création des logiciels "Pas à Pas en action". Photo © Caroline Moreau.

Articles: 42

Un commentaire

Laisser un commentaire

MAG

Sommaire